On ne va pas se mentir : qui s’est déjà dit « tiens, et si j’allais au Pays de Galles pour les vacances ? ». Moi la première, ce n’est pas une destination placée en haut de ma wishlist, et pourtant, et pourtant ! Lors de ce roadtrip dans le parc national de Brecon Beacons, j’ai eu l’occasion de découvrir des panoramas incroyables, très différents de nos montagnes françaises, et d’offrir à mes mollets de beaux dénivelés positifs… Récit !

Llyn y Fan Fach, Llyn y Fan Fawr, and The Carmarthen Fans Circular

Partie jeudi en fin de matinée de Londres, j’arrive dans le massif des Black Mountains, qui fait partie du parc Brecon Beacons, en fin d’après-midi. Une courte balade pour dégourdir Pisco, un repas vite englouti car le froid arrive à toute vitesse, et hop, au dodo ! Avant mon départ, j’ai pris soin de demander dans un groupe Facebook dédié à la randonnée dans le massif des Brecon Beacons, quelles étaient selon les habitués les plus belles randos à faire. Une bonne habitude à prendre pour préparer ses roadtrips, car les personnes qui connaissent le coin sont souvent ravis d’aider : plus d’une trentaine de réponses m’ont été apportées !

road-trip black mountains
massif black mountains

Suivant leurs conseils, je pars vendredi matin pour une première rando autour du lac Llyn y Fan Fach, 15 km et 800m+ m’attendent. Le paysage est très rapidement incroyable à l’arrivée au bord du lac, niché entre les parois presque verticales des sommets Waun Lefrith (679 m) et Bannau Sir Gaer (750 m)…

La vue au sommet est magique, je reste sur place une dizaine de minutes. Le vent est tantôt absent, tantôt glacial, et je ne croise que de rares marcheurs. Hélas, mon chien Pisco n’est pas en super forme avec de petits soucis digestifs 💩, donc je décide de raccourcir la rando et de rentrer à mon van après 2 heures de marche… Me promettant de revenir pour compléter le tracé !

L’itinéraire est disponible sur l’excellent site Alltrails, la marche jusqu’au lac et le sommet sont faciles depuis le parking et devraient être à la portée de tout le monde. 

Llyn y Fan Fach
Brecon Beacons
Llyn y Fan Fach chien
Llyn y Fan Fach

Je pars pour le camping familial « Cefn Cantref Campsite« , en fait un immense champ accolé à une ferme, où on me demande tout de même £16.5 pour la nuit (20€). Bon, pour ce prix j’ai vu sur les montagnes, les sanitaires sont ultra propres et chauffés, vu la période de l’année c’est fort appréciable… Attention, le camping n’accepte que les petits vans et les tentes.

Je passe l’aprem à faire la sieste avec Pisco, avant de dîner d’une omelette-tomate-oignon à l’heure anglaise (18h) pour éviter le froid… Une petite balade dans les environs au coucher du soleil et après une douche chaude, Pisco a récupéré, et vite au lit car demain nous avons une sacré rando qui nous attend !

Cefn Cantref Campsite

Fan y Big, Cribyn, Pen y Fan, Corn Du and Cwm-llwch Circular

Samedi matin, je quitte le camping vers 8 heures, le champ est en pente… Et là malheur, j’ai un mal fou à monter, en première, à même pas 10 à l’heure, le moteur à 4000 tours / minute… Je vois les autres campeurs me regarder interloqués, je me vois déjà appeler un garagiste… Une fois la pente franchie et quelques sueurs froides, je me rends compte qu’en fait j’étais juste en train de patiner dans l’herbe, et que j’ai dû laisser de belles traces de pneus sur la pelouse immaculée ! Alors que le propriétaire des lieux m’avait demandé de ne pas verser d’eau chaude sur l’herbe si je cuisinais, afin de ne pas l’abîmer… Oups, tant pis, je file !

J’arrive au départ de la rando, le spot me parait parfait pour ma prochaine nuit : plat, rivière qui chantonne et montagnes tout autour. Bon, pour le moment ce n’est pas le sujet, j’ai 20 km qui m’attendent et 1200 mètres de dénivelé positif… Les commentaires sur Alltrails conseillent de faire la boucle dans le sens anti-horaire, je décide d’adopter cette suggestion…

En effet la première heure de marche n’est vraiment pas passionnante, je suis sur la route que j’ai empruntée pour arriver au parking… Les choses intéressantes commencent avec un peu d’élévation et des sentiers peu tracés. Il y a des milliers de brebis… Et au moins le double d’agneaux car la plupart des brebis en ont deux ! Les plus jeunes sont endormis dans l’herbe comme des crêpes et ne se réveillent pas sur notre passage, les plus âgés semblent jouer à se faire peur : ils nous attendent au bord des clôtures, avant de détaler en bonds désordonnés quand on approche !

moutons à Brecon Beacons
moutons à Brecon Beacons

Je marche donc dans un concert de bêlements, qui ma foi est un joli son, et dois passer de nombreuses portes ou échelles, dont certaines où je dois porter Pisco, car comme en Angleterre les sentiers passent par des terrains agricoles privés. Au bout de deux heures, j’entame le dur avec une grosse montée, mais suis récompensée par une vue assez incroyable. Pas moins de 4 sommets différents m’attendent, je retrouve la verticalité de la veille.

Je comprends vite que ma route va passer de sommet en sommet, sur la crête, je vois déjà des silhouettes de fourmis au loin sur ma route, alors que je n’ai pour l’instant croisé personne. Fan y Big (719 m), Cribyn (795 m), Pen y Fan (886m) et enfin Corn Du (873 m), ce sont les 4 sommets que je vais monter et descendre successivement.

Breacon Beacons
brecon beacons randonnée

Il y a pas mal de monde c’est vrai, mais quand on contemple le panorama qui s’offre à nous, c’est assez compréhensible… Au sommet de Pen y Fan, les gens font la queue pour se prendre en photo devant la plaque “886 mètres”, il faut dire que c’est le plus haut sommet du Pays de Galles… C’est vrai que par rapport à la hauteur de certains cols dans les Alpes, cela me fait doucement sourire 😇

Le petit lac Llyn Cwm Llwch (ne me demandez pas de le prononcer !) permet à Pisco de se faire une petite baignade, la redescente jusqu’au parking n’est pas trop longue… J’ai absorbé relativement “facilement” cette rando, c’est donc chouette de voir que mon entraînement de ces dernières semaines a porté ses fruits ! Arrivée au parking (en fait un grand champ au milieu des montagnes), je prends la décision d’y rester pour la nuit car vraiment le spot est top… Tant pis pour la douche !! Je bouquine en tongs et au soleil qui chauffe, avec Pisco à mes pieds, c’est le bonheur.

brecon beacons
marcheurs brecon beacons

Si cette rando vous tente, vous pouvez télécharger sur Alltrails l’itinéraire. Comme recommandé par les autres marcheurs, mieux vaut faire la boucle dans le sens anti-horaire pour se garder les plus beaux paysages pour la fin ! Attention, la distance et le dénivelé en font une randonnée un peu costaud, à faire sur une journée en partant tôt, avec suffisamment d’eau et de quoi se ravitailler, et les habituels vêtements chauds. Au mois d’avril, j’ai apprécié mes gants au sommet ! 

brecon beacons sommet

Sur mon spot du soir, je ne suis pas seule car il y a une dizaine d’autres vans, mais tellement d’espace que nous sommes éloignés les uns des autres… Tant mieux car certains font un barbecue et je serai bien tentée d’aller leur piquer des saucisses ! En cette fin de roadtrip je n’ai plus grand chose à manger donc ce sera pâtes au pesto et soupe indienne Royco…

Alors que je suis confortablement installée sous la couette, j’entends qu’on se gare à côté de moi puis une voix qui me hèle. En fait nous sommes sur le terrain d’un agriculteur, qui demande une participation de £5 pour rester pour la nuit… Le lieu est super cool et entretenu donc le deal est honnête ! Tout de même fatiguée par la rando, je sens que je fatigue à 20 heures à peine, je me laisse glisser dans les bras de Morphée sans mettre de réveil car le soleil me tire du sommeil le matin… Et pourtant j’ouvre les yeux à 9h30 !! Plus que le tour du cadran !!!

Je suis du coup en pleine forme, l’eau dans la gamelle de Pisco est devenue un glaçon ce qui atteste des températures fraîches de la nuit. Un petit-déjeuner au soleil, je serais bien restée pour toujours sur ce spot incroyable, mais je dois rentrer, en me promettant de revenir…

Randonner au Pays de Galles avec son chien

Comme en Angleterre, les chiens sont très bien acceptés dans les parcs nationaux du Pays de Galles. Cependant, les sentiers de randonnée traversent fréquemment des terrains agricoles où paissent en liberté des brebis et leurs agneaux. De nombreux panneaux demandent donc à ce que les chiens soient tenus en laisse : respectons la règlementation afin que ces endroits magiques leur restent autorisés !

Dans le massif de Brecon Beacons, le terrain est plutôt humide et herbeux, ne présentant donc pas de risque pour les coussinets des chiens. En avril, les températures sont clémentes, attention cependant aux mois d’été car il n’y a aucun arbre et donc aucune possibilité de se mettre à l’ombre en cas de coup de chaud ! Soyez vigilant à la forme de votre toutou et prévoyez toujours une gamelle et de l’eau pour le faire boire.

randonner avec son chien au pays de Galles